Vol. 22 No. 2 (2008)
Research Articles

Évaluation informatisée des cheminements d'apprentissage de la modélisation scientifique

Martin Riopel
UQAM
Published February 3, 2008
Keywords
  • computer-assisted simulation,

Abstract

Dans le but de rendre les séances au laboratoire de science plus formatrices, nous avons développé un environnement informatisé d'apprentissage humain qui permet aux étudiants de s'engager dans un processus de modélisation scientifique en combinant l'expérimentation assistée par ordinateur (ExAO) et la simulation assistée par ordinateur (EAO). La caractéristique la plus originale de l'environnement est de permettre aux étudiants de comparer un mouvement filmé en vidéo avec une simulation animée d'un phénomène en superposant directement les images réelles (de la vidéo) et virtuelles (de la simulation). Nous avons expérimenté l'environnement développé avec plusieurs groupes d'étudiants et nous avons observé qu'ils ont réussi à l'utiliser pour obtenir des réponses à des questions concernant des concepts scientifiques préalablement abordés en classe ainsi que des concepts complètement nouveaux. Les étudiants on complété l'expérience environ deux fois plus rapidement que normalement et ont émis l'avis que l'utilisation de l'environnement d'apprentissage permettait de mieux comprendre le phénomène que les expériences habituelles. Nous en concluons qu'il serait intéressant d'explorer plus en profondeur certaines propriétés de cet environnement dans des recherches futures. In order to facilitate learning during science labs, we developed a computerized learning environment allowing students to engage in a scientific modelling process by combining computer-assisted experimentation (ExAO) and computer-assisted simulation (EAO). The novelty of this environment resides in the fact that students can superimpose real video images and simulated animations. We tested the environment with several groups of students and observed that they were able to use it to answer questions about concepts seen in class but also about entirely new concepts. The students completed the experiments twice as fast as with the usual lab environment and reported a better understanding of the phenomenon being studied. We conclude a deeper understanding of the properties of this environment could be achieved through further research.